Evènements & actualités

<< Retour aux actualites

L'EQUITY CROWDFUNDING QU'EST CE QUE C'EST?

13 Mars 2015

Equity Crowdfunding et Cinéma

L’ordonnance du 30 mai 2014 sur la finance participative, entrée en vigueur le 1er octobre 2014, définit un cadre règlementaire en distinguant trois modèles de crowdfunding :
- Le modèle du don 
- Le modèle du prêt 
- Le modèle de l’investissement en fonds propres (equity crowdfunding)

En quoi consiste ce dernier modèle ?


 

Ce n'est pas du Kickstarter !

Commençons par ce que n’est pas le crowdfunding en equity

Car lorsque l’on entend crowdfunding, on pense d’abord au modèle du don contre récompenses, popularisé à grande échelle par le géant américain Kickstarter et existant en France à travers des plateformes commeKisskissbankbankUluleMymajorcompany ou Touscoprod :
une présentation dynamique et en ligne du projet, une échelle de contreparties venant récompenser les donateurs en fonction du montant de leur générosité et une campagne intensive d’emailing pendant au moins un mois afin de toucher d’abord le cercle proche, puis les amis des amis et plus si affinités.

C’est un modèle qui s’avère performant dans de nombreux secteurs d’activité (des nouvelles technologies à la presse en passant par les jeux vidéos).


 

La question de la pertinence du modèle du don contre récompenses dans le secteur audiovisuel

En ce qui concerne la production audiovisuelle, ce système de dons contre récompenses montre des limites. Bien sûr il y a des exemples de belles réussites… qui ont tendance à masquer la réalité de cette économie : en 2014 en France, le montant moyen collecté dans le secteur audiovisuel via ce système est de l’ordre de 4 000 € par projet. 

Il y a en fait une règle pour réussir une campagne de crowdfunding sur le modèle du don, c’est de disposer préalablement d’une forte communauté que l’on va pouvoir mobiliser « naturellement » sur le projet. Lepotentiel est par exemple fort sur des projets engagés car le message pourra être relayé par des associations soutenant cet engagement.

Sans communauté préexistante, cela ne marche pas. Et le fait de disposer dans l’équipe artistique de personnes aimées du grand public n’est pas forcément un avantage. Il est casse gueule de solliciter des dons sur un projet incluant des personnes qui a priori dispose d’une grande aisance financière…


 

Merci, mais cela ne nous dit toujours pas ce qu’est l’equity crowdfunding !

C’est vrai, revenons au sujet de cet article.

L’equity crowdfunding consiste à mettre en relation des entreprises en recherche de capitaux et des investisseurs particuliers. La plateforme de crowdfunding permet l’agrégation des investisseurs qui prennent part ensemble au capital de l’entreprise.

La réglementation permet aujourd’hui aux plateformes de crowdfunding disposant d’un agrément de Conseil en Investissement Participatif (CIP) délivré par l’Autorité des Marchés Financiers de lever jusqu’à un million d’euros par société, sans avoir recours à une offre au public. Cela signifie en clair que le processus de capitalisation des entreprises est ainsi plus simple et moins onéreux. Ce qui, de fait, améliore la rentabilité pour les investisseurs.

Les investisseurs peuvent bénéficier des mêmes avantages fiscaux que ceux accordés dans le cadre des lois TEPA (déduction d’ISF) et Dutreil (déduction d’impôt sur le revenu).

C’est un modèle bien différent de celui du don, puisque les contributeurs sont avant tout des investisseurs. D’ailleurs certains préfèrent la dénomination de « crowdinvesting ».

En 2014, le ticket moyen par contributeur dans l’activité d’equity crowdfunding est de 4 470 € (contre 58 € dans le modèle du don).


 

Comment ça marche pour les films ?

Movies Angels a adapté ce modèle pour la production cinématographique. Notre plateforme propose à ses investisseurs des projets de films sélectionnés pour leur qualité artistique et leur équilibre économique. 

Une société est créée pour chaque projet, les investisseurs entrent au capital de cette société, laquelle coproduit le projet. Avec un maximum confortable de 1 000 000 € par projet. 

Au titre du contrat de coproduction, la société perçoit des recettes d’exploitation du film, qui reviennent ensuite aux investisseurs.


Schéma Movies Angels

Pour creuser le sujet :

http://www.economie.gouv.fr/crowdfunding-financement-participatif

http://financeparticipative.org/wp-content/uploads/2015/02/Barometre_annee_2014_v2.pdf

Antoine Schneider